Pin
Send
Share
Send


Notation est le action et effet de remarquer (pointer, avertir, viser) Le terme vient du latin et se réfère au système de des signes conventionnel qui est adopté pour exprimer un concept.

Il est connu comme notation scientifique comment représenter un nombre en utilisant les puissances de la base dix. En ce sens, le des chiffres ils sont écrits comme le produit d'un nombre réel appelé coefficient (qui peut être égal ou supérieur à 1 et inférieur à 10) par 10 élevé à un entier appelé ordre de grandeur ou exposant; ceci est représenté par la formule un x 10 élevé à n.

Le notation mathématique C'est le langage symbolique formel qui suit ses propres conventions. Le des symboles ils permettent de représenter des concepts, des opérations et toutes sortes d’entités mathématiques.

Aux échecs, la notation est un système d'enregistrement des jeux qui permet de transmettre les mouvements effectués par les joueurs. Il existe deux types de notation: la descriptif (qui est actuellement déconseillé) et le algébrique .

La notation algébrique d’échecs identifie chacun des soixante-quatorze carrés du tableau avec deux personnages. Le premier fait référence à la colonne et est représenté par les lettres du à aile h en minuscule, ordonné à gauche du joueur qui déplace les pièces blanches à sa droite. Le deuxième caractère identifie la ligne ou la rangée de la boîte, avec les numéros de 1 à 8 dans l'ordre croissant, c'est-à-dire du plus petit au plus grand.

Le système d’écriture utilisé pour représenter un oeuvre musicale graphiquement on l'appelle notation musicale , et permet à chaque interprète d'interpréter une pièce en suivant les idées et les directives du compositeur et des réviseurs. À l’heure actuelle, la méthode la plus courante repose sur l’utilisation de pentagramme (cinq lignes horizontales parallèles) avec les notes exprimées par des signes indiquant leur durée et leur hauteur.

La notation musicale utilisée en Occident a connu une évolution importante pendant plus de deux millénaires, à commencer par un système de base qui utilisait des symboles de l’alphabet gréco-romain pour atteindre les méthodes actuelles, de nature plus abstraite et un éventail de possibilités beaucoup plus large. En tout cas, cela a toujours été une question très complexe, car elle dépasse la simple indication de la hauteur de chaque son de laisser sur le papier un ensemble très étendu de fonctionnalités, telles que le rythme (appelé tempo), la durée de chaque note, son intensité volume, notamment dans le contexte des équipements de musique et des téléviseurs), son articulation et son caractère, entre autres.

Il est à noter que le développement Parmi les différents systèmes qui ont été utilisés au cours de siècles, il a été affecté à la fois par la croissance de l’art lui-même et par des problèmes politiques, sociaux et religieux. On sait que les Grecs de l'Antiquité utilisaient déjà l'écriture musicale, mais ce n'est qu'au Moyen Âge que le système a été créé et qu'après des centaines d'années, il deviendra celui que nous connaissons aujourd'hui.

L'utilisation d'un score permet immortaliser une composition à un niveau qui dépasse (à la fois en complexité et en précision) celui d'un enregistrement audio. L’une des raisons est qu’elle offre non seulement les outils nécessaires pour spécifier chaque détail de l’œuvre, mais donne également au compositeur la possibilité d’exprimer une série de suggestions pour l’exécution, qui peuvent être acceptées ou non par la interprètes.

Enfin, il est intéressant de noter que tous les instruments ils utilisent le même système de notation; par exemple, pour les morceaux de guitare, le soi-disant onglets, qui facilitent la lecture, car ils représentent les chaînes de six lignes.

Pin
Send
Share
Send