Je veux tout savoir

L'hydrocéphalie

Pin
Send
Share
Send


C'est en grec que l'on peut trouver l'origine étymologique du mot qui nous concerne maintenant, hydrocéphalie. Un terme oriental résultant de l'union de trois "particules" clairement différenciées: hydro Que veut dire "eau"? képhale qui peut être traduit par "tête" et le suffixe -ia qui est défini comme "qualité".

Dans le domaine médical, il est diagnostiqué l'hydrocéphalie quand un dilatation en dehors des paramètres normaux des ventricules cérébraux suite à une accumulation de liquide céphalorachidien . Le cerveau, à son tour, est composé d'un ensemble d'organes qui intègrent le système nerveux des vertébrés et se situent dans la cavité interne du crâne.

En d'autres temps, l'hydrocéphalie était une anomalie connue sous le nom de "L'eau dans le cerveau" , bien que cette substance, en réalité, ne soit pas de l'eau mais liquide céphalo-rachidien . C'est un liquide clair et tonique qui enveloppe le cerveau et la moelle épinière. Lorsque ce liquide s'accumule de manière excessive, il provoque une dilatation atypique des régions du cerveau appelées ventricules, ce qui est potentiellement nocif pour les tissus cérébraux.

L'hydrocéphalie peut être d'origine congénital (Il est déjà présent chez le nouveau-né et peut résulter d’influences de l’environnement ou de patrimoine ) ou être de type acquis (Il se développe pendant les premières heures de la vie ou après, car il peut se manifester dans les gens de tous les âges à la suite d'une blessure ou d'un maladie ).

Plusieurs symptômes indiquent que cette maladie est atteinte et ceux-ci varient en fonction de l'âge de la personne en question. Ainsi, par exemple, chez les enfants, le plus souvent, cela se traduit par une augmentation de la taille de la tête. Cependant, conjointement avec cela, ils peuvent également survenir chez l'enfant de vomissements aux convulsions par l'insomnie ou l'irritabilité.

Cependant, chez les personnes âgées, les symptômes les plus fréquents sont les suivants: maux de tête, vision trouble, problèmes d’équilibre, somnolence, perte de mémoire, irritabilité, vomissements, incontinence urinaire ou même divers changements de personnalité.

D'autre part, il est important de garder à l'esprit qu'il existe différents types d'hydrocéphalie. Le soi-disant hydrocéphalie communicante , par exemple, en est un qui se développe lorsqu’un blocage de l’écoulement du liquide céphalo-rachidien après sa sortie des ventricules dans l’espace sous-arachnoïdien. Il est défini comme communiquant parce que le liquide céphalorachidien parvient toujours à se déplacer entre les ventricules, qui restent ouverts.

Le hydrocéphalie non communicante L'hydrocéphalie obstructive est une image qui se produit lorsqu'il y a un blocage de l'écoulement du liquide céphalorachidien dans un ou plusieurs des passages étroits qui rejoignent les ventricules. L'une des raisons les plus fréquentes de ce type d'hydrocéphalie est la sténose de l'aiguille.

Le traitement actuel le plus fréquent contre l'hydrocéphalie nécessite une intervention chirurgicale. Et c’est que le chirurgien doit procéder à l’implantation dans la tête du patient de ce que l’on appelle le système de référence. Ce qu'il va faire va détourner ledit flux de liquide céphalo-rachidien hors du système nerveux central, il le dirigera vers une autre zone où il peut être absorbé par le flux circulatoire normal.

Une intervention est très compliquée car elle n’est pas exempte d’erreurs éventuelles mais c’est bien sûr la technique la plus efficace à ce jour.

Pin
Send
Share
Send